Accompagner la fertilité en acupuncture

Dans un article de blogue précédent, j’abordais le concept de la préconception en acupuncture. J’y mentionnais aussi que nous ne tombons malheureusement pas toutes enceinte en un claquement de doigt. Certains couples doivent avoir recours à différentes méthodes pour y arriver. Parfois ces méthodes sont utilisées par choix (avec ou sans troubles de la fertilité) et parfois en dernier recours, puisque le moyen le plus vieux du monde, n’a pas permis le résultat tant souhaité. Je vais donc vous initier dans ce texte à l’insémination artificielle (IA) et à la fécondation in-vitro (FIV).

L’acupuncture est comme vous le savez sans doute, une approche naturelle, sécuritaire et bénéfique dans le traitement des troubles de la fertilité. Elle offre une aide significative avant, pendant et après la grossesse. Vous aurez la chance de comprendre pourquoi un peu plus tard mais tout d’abord, voici quelques statistiques.


Les troubles de la fertilité les plus souvent vu en acupuncture Du point de vue médical, pour un couple de moins de 35ans, un trouble de la fertilité sera étudié s’il n’y a pas eu de conception après 12 mois, et après 6 mois, si c’est un couple âgé de plus de 35 ans. Selon Statistiques Canada, après 12 mois d’essais, 60% des couples vont concevoir sans traitements en clinique de fertilité. C’est une raison de consultation qui a grandement augmenté chez les médecins et les cliniques de fertilité tout comme dans les bureaux de consultation en acupuncture. Une des causes principales sera l’âge. Nous restons sur les banc d’école plus longtemps, nous prenons le temps de développer notre carrière et nous trouvons possiblement l’âme sœur plus tardivement… ET parfois, nous souhaitons simplement prendre plus de temps pour nous avant de fonder une famille. Tout cela expliquerait pourquoi, au Québec, la moyenne d’âge des mères est maintenant dans la trentaine (2020 = 30,8 ans VS 2016 = 30.5ans). Comme si l’âge ne suffisait pas, voici également quelques autres maladies ou conditions causant des troubles de fertilité?


· Stress, anxiété · Anémie · Hypothyroïdie · Diabète · Infections vaginales hautes et mal soignées · Infections uro-génitales (homme-femme) · Candidose · Infections transmissibles sexuellement (ITS) · Endométriose · Syndrome des ovaires poly-kystiques · Fibromes · Fausse couches répétitives · Grossesse extra-utérine · Troubles immunitaires · Déséquilibres hormonaux · Trompe(s) utérine(s) bloquée(s) · Ménopause précoce (avant 40 ans) · Chimio, cancer · Tabac, alcool, drogue · Surpoids, obésité


Consulter en procréation assistée

Depuis quelques années, des cliniques d’aide à la procréation sont présentes au Québec et de plus en plus de médecin s’informent sur les choix qui s’offrent aux couples. Des examens initiaux et complémentaires se font autant chez l’homme que chez la femme. Des choix sont offert que vous souhaitiez recourir à un don de sperme ou non.

L’acupuncture est d’une aide précieuse dans la fécondation assistée que vous ayez recours à une stimulation ovarienne (induction d’ovulation), une insémination intra-utérine, une insémination artificielle (avec conjoint ou donneur, ou à la fécondation in-vitro (au Québec : 30% de taux de réussite selon Statistique Canada).


Lors des rencontres en acupuncture

Lorsque nous nous rencontrons, une liste de questions détaillée vous sera posé afin de connaître les examens faits, les antécédents médicaux, les diagnostics posés ainsi que les symptômes et votre cycle menstruel. Des conseils vous serons donner autant pour les femmes que pour les hommes.

Tel que nous le mentionnions dans notre précédent texte, Planifier sa grossesse avec l’aide de l’acupunture, la fréquence des traitements pourraient être d’une séance par semaine pendant plusieurs semaines. Ces traitements en acupuncture auront pour buts de :


1. Régulariser vos menstruations (idéalement 3 cycles avant le jour J)

2. Suivre un plan de traitements sur la base des 4 phases d’un cycle menstruel (voici schéma dans la référence du texte précédent)

3. Régulariser les fonctions énergétiques du Rein, de la Rate et du Foie (tous responsables de l’équilibre et de la libre circulation des hormones, de l’énergie Qi, du sang et de l’axe hypothalamus-hypophyse-ovarienne)

4. Supporter les procédures médicales


Les différences dans le calendrier des traitements d’acupuncture dépendront de certains troubles de fertilité qui auront amener les couples à faire appel à la fécondation in-vitro. L’acupuncture pourra alors augmenter vos chances de succès.


Acupuncture et insémination artificielle

Selon PasseportSanté.net, une insémination artificielle consiste à introduire dans l’utérus, le jour de l’ovulation, des spermatozoïdes préalablement préparés. On distingue deux types d’insémination artificielle : l’insémination artificielle avec sperme du conjoint (IAC) et l’insémination artificielle avec don de sperme (IAD).

Le traitement d’acupuncture est très semblable dans ce cas-ci au traitement lorsqu’un couple décide de concevoir un enfant. Nous accompagnerons le couple pendant le cycle menstruel (1x/semaine), et nous traiterons aussi la patiente, autour du 6e jour post relation ou insémination, dans le but de favoriser la nidation.


Acupuncture et fécondation in-vitro

Sur le site internet de Procrea Fertilité, nous avons la définition pour la fécondation in-vitro (FIV): « l’insémination artificielle dépose du sperme dans l’utérus de la femme. La fécondation in vitro (FIV) va au-delà de cette procédure en fécondant l’ovule de la femme avec le sperme de l’homme à l’extérieur du corps de la femme. » Ainsi, une fois que la fécondation est faite en laboratoire, les embryons viables sont transférés (au Québec : 1-2 selon l’âge de la femme) dans l’utérus de la femme si les conditions sont bien contrôlées par des médicaments. S’il en reste, les embryons seront congelés pour être conservés dans le but de les transférer plus tard. Comment l’acupuncture pourra augmenter vos chances de réussite lors d’une FIV? Selon certaines études dont celles de Santé Médecine, l’acupuncture augmente le taux de réussite de 40% en permettant :


  • De réduire le risque d’avortement spontané et de grossesse ectopique

  • En diminuant le stress

  • En améliorant la production d’ovocytes tout en améliorant la qualité des ovules

  • En favorisant un endomètre en santé

  • En normalisant le cycle menstruel




Fréquence des traitements en acupuncture en FIV

Comme mentionné plus haut, le protocole devrait idéalement débuter 3 cycles avant la FIV mais il arrive que nous rencontrons les patientes peu de temps avant leur rendez-vous en clinique de fertilité. Un traitement par semaine est la recommandation afin de maximiser la réussite de ce projet délicat. L’acupuncture améliore l’état des organes reproducteurs et améliore aussi la santé en générale. Chaque semaine de traitement correspond à un moment de votre cycle menstruel. Votre traitement est donc personnalisé au fur et à mesure que vous progresserez dans votre cycle.


Durant la FIV, les traitements d’acupuncture sont alors orientés en fonction des effets secondaires de la médication ressentis. Ils préparent également l’organisme à mieux répondre aux hormones stimulantes tout en améliorant la circulation sanguine à l’utérus et aux ovaires. Tous les autres bienfaits nommés plus haut sont mises en place dans le but ultime de favoriser l’implantation.


  • Ponction des follicules




Idéalement, un traitement d’acupuncture a lieu le jour même (délais de 24heures) de la ponction des follicules. Une approche pour calmer le système nerveux central est importante afin d’apaiser le stress de cette intervention.



  • Pré-implantation de l’embryon


Un traitement d’acupuncture est prévu 24 à 36 heures AVANT le jour de l’implantation de l’embryon ou le JOUR MÊME. Ce rendez-vous favorise la circulation du sang dans l’utérus et l’apaisement du Shèn (l’esprit) afin de réduire tout stress.



  • Traitement d’acupuncture après le transfert de la FIV

Nous recommandons un traitement d’acupuncture LE JOUR OU LE LENDEMAIN du transfert afin de soutenir la vision de la médecine chinoise qui consiste ici à nourrir le sang de l’utérus, en apaisant l’utérus et le Shèn (apaiser le système nerveux).



  • Durant le premier trimestre de grossesse suivant une FIV

Idéalement, 1 traitements/semaine est recommandé jusqu’à la 12e semaine de grossesse afin de réduire les risques de fausses couches et de favoriser le développement fœtal.

N’hésitez pas à communiquer avec nous pour plus d’informations concernant l’acupuncture dans votre démarche en fertilité. Il nous fera plaisir de bien vous orienter dans la prise de vos rendez-vous et vous conseiller selon vos besoins.




Marie-Caroline Darveau, Acupuncteure



Sources:

-Dominique Cornellier, Cercle des arts thérapeutiques, Gynécologie et santé de la femmes: les applications en acupuncture;

-Dominique Cornellier, Cercle des arts thérapeutiques, Fertilité sous le regard de la MTC;

-Statistiques Canada;

-Treatment of infertility with Chinese Medecine, Jane Lyttleton, Churchill Livingstone;

-Contrôler sa fertilité au naturel, Fabienne Goddyn, Rustica éditions